12 Jan
12Jan


Il y a de plus en plus d'adoption du bitcoin à travers les institutionnels (probablement pour répondre aussi à la demande) mettant dorénavant à disposition des produits similaires au marché des indices, des actions et matières premières, ce qui par conséquent rend le marché du Bitcoin de plus en plus proche de la dynamique des autres marchés. Et d'ailleurs, d'autres informations peuvent être utiles comme le rapport du CFTC (rapport Futures) ou l'open interest.

Dans cette optique, on peut aussi déduire que la variation du bitcoin dépend également de plus en plus des pratiques d'autres opérateurs notamment dans le cadre du hedging, de l'arbitrage ou les fonctions des markets dealers/makers (ceux qui assurent la liquidités des produits dérivés).


Pour donner un exemple de l'ensemble des produits disponible pour acheter du bitcoin sans passer par un marché d'échange de cryptomonnaie :


- Les futures

- Les ETFs

- Les options 

- Les CFD (même si je déconseille vu le spread utilisé)


Les différentes possibilités avec les options

 
Dans cet article, nous allons regarder plus en détail le marché des options. On va commencer par rappeler dans quel contexte on va utiliser les options. En voici justement une liste :

  • Hedging : protection des positions en cours sur le Bitcoin
  • Spéculation : achats/revente
  • Générer des revenus complémentaires par le principe du covered call si on détient déjà le Bitcoin
  • Monétiser le temps lorsque vous attendez pour acheter le Bitcoin à un certain prix bien en-dessous du spot


Avant d'aller plus en détail dans l'ensemble des possibilités, nous allons déjà expliquer le principe d'une option.


Il y a 2 types d'options :

  • Le Call ou l'option d'achat : contrat d'acheter le sous-jacent à un prix déterminé et à une date déterminé 
  •  Le Put ou l'option de vente : contrat de vendre le sous-jacent à un prix déterminé et à une date déterminé.


Contrairement au marché traditionnel où on peut seulement être long ou short sur un titre soit 2 possibilités, le marché des options diffère car il offre 4 possibilités en étant soit acheteur d'options ou soit vendeur d'options :


- Long Call (acheteur) : achat d'un call lorsqu'on pense que le sous-jacent va monter. 

- Short Call (vendeur) : Vente d'un call lorsqu'on pense que le sous-jacent va baisser ou stagner.

- Long Put (acheteur) : achat d'un put lorsqu'on pense que le sous-jacent va baisser.

- Short put (vendeur) : vente d'un put lorsqu'on pense que le sous-jacent va monter ou stagner.


Ce qu'il est important de bien comprendre lorsqu'on choisit une option, c'est les 3 critères ci-dessous :


- Le prix d'exercice ou strike 

- La date d'expiration

- Le coût du premium


Lorsque nous sommes acheteurs d'options d'achat ou de vente, le risque se limite au premium soit le prix de l'option. Par contre, lorsque nous sommes vendeurs d'options, le risque peut être illimités notamment dans la vente de call et limité jusqu'à 0 dans le cadre d'une totale liquidation du sous-jacent.


Explications plus détaillées de l'utilisation des options


1/ Hedging : Lorsque vous détenez des bitcoins et que vous pensez justement que celui-ci va baisser, vous pouvez acheter un contrat de vente afin de limiter la perte de la baisse de vos positions en cours. Le hedging implique un coût, et hedging ne veut pas forcément dire que cela va couvrir la totalité de la perte. Tout dépend ici du contrat que vous allez choisir. Oui, le choix du contrat est important car vous générez du profit seulement lorsque le spot est en-dessous du (prix d'exercice - le coût du premium). Ex : Vous achetez un put avec un prix d'exercice ou strike à 100$, et que l'option vous coûte 2$, il faut que le spot soit inférieur à 98$ pour générer des gains.


2/ Spéculation : Le prix du Bitcoin étant assez élevé et qu'on souhaite justement miser sur la hausse du bitcoin sans y mettre trop d'argent. On peut acheter une option d'achat qui nous permet d'acheter le sous-jacent à un certain prix à une date déterminé d'avance. Plus le prix d'exercice est éloigné du prix spot, plus l'option sera moins cher. Pour générer des gains, il faut que le spot soit supérieur au (prix d'exercice + le prix du premium). Ex : vous achetez une option avec un prix d'exercice à 100$ et l'option a couté 2$. Il faut que le spot soit supérieur à 102$ pour générer des profits.


3/ Générer des revenus complémentaires lorsqu'on détient déjà le bitcoin. Si vous pensez que le marché va rester dans une zone de consolidation pendant plusieurs mois ou même baisser et que vous êtes Holder, vous pouvez justement profiter de ce genre de situation pour vendre des options d'achats à des acheteurs d'options d'achats en ayant pour collatéral vos propres positions. Cela vous permet de monétiser le temps et générer des revenus pendant que celui-ci baisse ou stagne. 

Le principe est de couvrir une vente d'option en utilisant ses propres positions comme collatéral. Il est important de choisir un prix supérieur à votre prix d'entrée sur le Bitcoin ainsi que celui du prix spot afin de limiter au mieux l'exercice de l'option et récupérer le prime. Si le spot va au prix d'exercice, vous ne perdrez pas d'argent dans le mesure ou vous détenez déjà les positions comme collatéral, il faut juste bien s'assurer que vous ayez bien choisi quelle option sera optimale pour servir de collatéral à vos positions sans subir de perte dessus.


4/ Monétiser le temps. Cela peut paraitre fou mais cela est une pratique régulière de Warren Buffett : vendre des options afin de monétiser le temps et avoir le prix qu'il considère une "fair value" ou valeur juste en Français. Si par exemple, il veut acheter Coca seulement à 40$, il se peut que le prix prenne beaucoup de temps avant d'atteindre ce prix et en attendant, le temps c'est de l'argent. Donc par exemple si il prévoit d'acheter un certain nombre d'actions Coca, il vendra des puts/options de vente Coca par rapport au nombre d'action qu'il veut acheter. 

En vendant une option de vente à quelqu'un, si celle-ci est exercé à la date d'expiration, Warren Buffett va acheter le sous jacent. De cette façon, il n'a rien perdu car il envisageait acheter Coca à ce prix. Il en est de même pour le Bitcoin, si vous souhaitez acheter le Bitcoin à 30k et que vous ne souhaitez pas l'acheter autrement qu'à ce prix là, il est bien de penser à monétiser ce temps. Et faut aussi prendre en compte le fait que le prix peut aussi ne pas revenir vers ce prix là, donc au moins dans ce contexte, vous générez des revenus.


Conclusion 
La pratique des options est un outil supplémentaire pour protéger, spéculer, monétiser ou générer des revenus complémentaires. Après avoir lu cette article, vous pouvez avoir une idée des différentes possibilités. Cependant, pour éviter de faire trop d'informations en un seule coup, j'ai préféré synthétiser au maximum le principe. Je vais revenir dans un prochain article avec la composition plus particulière des options Bitcoin par rapport aux options régulières actions, le rôle des market dealer ainsi que l'open interest.



Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.