22 Dec
22Dec

Qu'est-ce que risk-on et risk-off signifie?


Rappelons dans un premier temps la notion de risque. Le risque est le prix à payer pour avoir du rendement en retour. La notion de risk-on et risk-off réfère aux fluctuations concernant l'appétit pour le risque qui peut être plus ou moins élevé suivant différentes situations économiques. C'est ici que nous allons déterminer un environnement risk-on et risk-off.


-  Un environnement risk-on reflète un appétit élevé pour le risque donc ils ont tendance à choisir des actifs plus risqués.


- Un environnement risk-off reflète plus de réticence pour les actifs risqués, ce qui par conséquent pousse les investisseurs à choisir un positionnement moins risqué comme être cash ou acheter des obligations par exemple.


Dans les stratégies "long only", un environnement risk-off poussera plus les investisseurs à aller dans des catégories d'actifs moins risquées comme les obligations (avec un coefficient de corrélation négatif par rapport au benchmark S&P500) par exemple, ou des actifs "low beta" et parfois même cash.


Comment définir les environnements risk-on et risk-off?


Il y a plusieurs façons de pouvoir définir un environnement risk-on-risk-off.

  • Les ratios : Par exemple, nous pouvons utiliser le ratio actions US/obligations d'état US. Donc si vous êtes sur le marché US, vous pouvez utiliser le ratio SPY/TLT.


Si le ratio est en tendance haussière soit que les actions surperforment les obligations, cela signifie que nous sommes dans un environnement risk-on et vice versa en tendance baissière.


Dans la même dynamique, vous allez souvent me voir regarder le taux 10ans. Oui, dans sa tendance de fonds, le taux 10 ans est baissier. Ce qui permet par conséquent d' avoir une capitalisation boursière plus élevée ou le prix de l'immobilier plus élevé. 

Cependant, ce qui m'intéresse dans le taux US 10ans, c'est de définir à l'intérieur de la tendance baissière les cycles risk-on et risk-off. Comme le marché obligataire est un plus gros marché que celui des actions, il donne parfois des informations plus en avance que le marché actions. 

Dans sa tendance baissière, il y a ces cycles de risque, lorsque les taux montent, nous sommes plus sensible à être dans un environnement risk-on car les obligations baissent, et vice versa lorsque celui-ci baisse. (Hausse du taux 10ans est souvent signe de hausse d'inflation et donc des actifs)

***La hausse du taux 10ans peut par contre affecter le secteur technologique et privilégier le secteur bancaire. ***



  • Un autre ratio qui permet de voir dans quel environnement nous sommes est celui de comparer les obligations à hauts rendements vs les obligations d'état comme le ratio JNK/TLT. Comme expliqué ci-haut, un environnement risk-on serait favorable pour des obligations plus risqués avec des rendements supérieurs que des obligations d'états.


  • La politique monétaire peut aussi de définir un environnement plus risqué ou pas. Une politique dovish, donc une politique accommodante avec des taux directeurs bas, et des injections ont tendance à préserver le marché dans un environnement risk-on.


  • On peut également comparer les rendements des indices après inflation vs rendements obligataires après inflation. Une grosse différence de rendements peut également inciter plus les investisseurs à choisir l'actif le plus rentable après inflation.


Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.